On le sait, les petits gestes individuels sont très importants, mais ne suffiront pas à endiguer l’emballement climatique. Ils doivent être couplés avec une prise de conscience collective et l’interventionnisme politique pour faire changer durablement le monde. Il n’empêche que nous ne sommes pas contraints de rester les bras croisés. Pour notre conscience, mais aussi pour donner l’exemple et créer le fameux « effet boule de neige ». 

Voici quelques gestes écologiques pour préserver l’environnement faciles à mettre en place pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, limiter le réchauffement climatique et préserver l’environnement.

Quelles sont les principales sources de pollution ?

Les gaz à effet de serre, notamment le CO2, ont un lourd impact sur la pollution atmosphérique. 

Avant d’agir, mieux vaut comprendre de quoi on parle. Pour débroussailler le sujet environnemental, et comprendre les principales sources de pollution, le rapport du Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (Giec) du 4 avril 2023 est très instructif.

L’un des principaux polluants, pointé par le Giec, est le CO2 que nous rejetons. Autrement appelé dioxyde de carbone. L’émission trop importante de gaz à effet de serre (principalement le CO2 et le méthane) contribue à la pollution de l’air et donc au réchauffement climatique. 

Dans ses dernières statistiques publiées en octobre 2021, le ministère de la Transition écologique fixe l’émission de CO2 par français à 4,8 tonnes par habitant en 2021. Pour comparer, elle est de 15,6 tonnes par habitant aux États-Unis et de 8,3 en Chine.

Les polluants atmosphériques sont en majeure partie liés à l’activité humaine. En France, la répartition est la suivante (données 2021) :

  • l’utilisation d’énergie : 68 % ;
    1. le transport (avion et voiture principalement) : 30 % ;
    2. le résidentiel (chauffage, eau chaude, cuisson) : 14 % ;
    3. l’industrie manufacturière et construction : 11 % ;
    4. l’industrie de l’énergie : 10 % ;
    5. autres : 3 %.
  • l’agriculture : 17 % ; 
  • les procédés industriels : 11 % ;
  • les déchets : 4 %.

Les principales sources d’émissions de gaz à effet de serre domestiques sont donc le chauffage de l’habitation et les déplacements en voiture.

Le Giec donne le cap, à savoir limiter le réchauffement climatique à 1,5 degré Celsius pour que vivre sur terre soit supportable. Pour respecter cet objectif, chacun doit intensifier ses actions pour réduire ses émissions de CO2. Les actions passent nécessairement par la réduction de la demande énergétique par habitant.

Bon à savoir : si le CO2 est le gaz qui a le plus petit pouvoir de réchauffement climatique, il est celui qui contribue le plus au réchauffement climatique, du fait des importantes quantités émises. Le trifluorure d’azote et l’hexafluorure de soufre, que l’on retrouve lors de la fabrication de composants électroniques ou de sprays et la réfrigération sont redoutables pour l’équilibre atmosphérique

Comment être plus écolo au quotidien ?

Être plus écolo au quotidien nécessite de revoir ses pratiques en profondeur et d’adopter un mode de vie épuré.

À la lecture de toutes les données inquiétantes citées plus haut, agir devient une nécessité. Si vous êtes dans cette dynamique, c’est que vous avez franchi l’étape de la prise de conscience. La planète souffre, il faut agir, et maintenant.

Pour devenir plus respectueux de l’environnement dans sa vie de tous les jours, plusieurs autres étapes sont indispensables :

  1. Analyser son mode de consommation, sa façon de vivre.
  2. Identifier ses actions fortement consommatrices d’énergie, qui émettent un volume important de gaz à effet de serre. 
  3. Repenser sa manière de consommer.  
  4. Mettre en place des gestes écologiques pour être plus écolo dans son quotidien.

Repenser sa manière de consommer est peut-être l’exercice le plus délicat à aborder. Cela nécessite de porter un œil critique sur sa façon de faire puis d’avoir la volonté d’inverser une tendance. 

Par exemple :

  • Ne plus surconsommer. Mais plutôt réutiliser, louer, réparer, acheter en seconde main…
  • Adopter un mode de vie sobre et épuré. C’est-à-dire, accepter de ne pas tout posséder. Se contenter de ce qui est vraiment utile et nécessaire pour vivre tous les jours. 
  • Adopter la tendance zéro déchet. Penser à la durabilité des produits avant d’acheter. Nous vous invitons à lire nos guides : objets réutilisables, astuces zéro déchet, pour vous accompagner dans votre démarche écologique.

En somme, pour être plus écolo au quotidien, il faut devenir adepte du slow life. Le concept ? Vivre mieux avec moins. Un mantra qui colle parfaitement avec le respect et la préservation de l’environnement. C’est également un bon moyen de faire des économies.

Quels sont les gestes écologiques pour préserver l’environnement ?

Individuellement, être plus écolo dans son quotidien doit permettre de réduire son empreinte carbone. Consommer moins pour dépenser moins d’énergie, directement ou indirectement. 

Les gestes écologiques à mettre en place dans son quotidien

Vous vous demandez comment moins polluer à votre échelle. Voici quelques idées écologiques très simples à mettre en place chez soi pour réduire votre demande énergétique :

Adapter son logement aux changements climatiques

Adapter son habitat aux changements climatiques permet de moins dépenser d’énergie :

  • Isoler au mieux votre logement pour éviter les déperditions d’énergie et limiter les dépenses de chauffage.
  • Installer des protections solaires pour ne pas recourir à la climatisation (volets, stores bannes, auvents). 
  • Éviter le gaspillage d’eau, une ressource naturelle précieuse :
    • Bien fermer les robinets.
    • Ne pas les laisser couler inutilement.
    • Installer des économiseurs d’eau.
    • Récupérer l’eau de pluie pour arroser le jardin.
  • Planter des arbres dans le jardin. Ils absorbent le dioxyde de carbone. 

Privilégier les modes de transport les moins polluants

L’avion et la voiture sont les moyens de transport les plus polluants. Pour respecter l’environnement, les abandonner dans la mesure du possible est une priorité.

Optez pour des déplacements les plus green possibles :

  • à pied ;
  • à vélo ;
  • en train ;
  • en métro ;
  • en voiture électrique ;
  • et plus globalement en transport en commun.

Pour vous aider à agir, télécharger l’App:

Conclusion

Si vous vous demandez comment moins polluer, c’est que vous êtes déjà dans une démarche active pour préserver la planète. Tous les gestes écologiques pour préserver l’environnement peuvent faire la différence. Être plus écolo passe par la mise en place d’actions concrètes :

  • Dans son quotidien : faire la chasse au plastique, revoir son alimentation, acheter des objets électroniques reconditionnés…
  • Dans ses déplacements : laisser la voiture au parking. 
  • Sur son logement : isoler, protéger de la chaleur, économiser l’eau, végétaliser. 

« C’est maintenant ou jamais, si nous voulons limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C ; sans réductions immédiates et profondes des émissions dans tous les secteurs, ce sera impossible »(Jim Skea, coprésident du groupe de travail III du GIEC, 4 avril 2022).